Aller au menu Aller au contenu
Science et ingénierie des matériaux et des procédés

> SIMAP_Groupes > SIMAP_GPM2

GUERIN Eliott

Doctorant

Coordonnées

101 rue de la Physique, 38400 Saint Martin d'Hères

  • Tél. : 0647435748
  • Fax : 0476826382

Site internet : https://www.linkedin.com/in/eliott-gu%C3%A9rin-451b01105/

A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail

  • Verres métalliques massifs
  • Micro-alloying
  • Biocompatiblité
  • Resistance mécanique
  • Resistance à la fatigue

CONTEXTE DE LA THESE
Les technologies biomédicales sont en constante évolution et les entreprises du secteur misent énormément sur l’innovation afin de développer leur activité. Le développement de nouveaux matériaux est un axe prépondérant de la recherche biomédicale, en particulier dans le domaine des implants chirurgicaux. En effet, pour ces dispositifs, le titane et ses alliages sont très majoritairement utilisés depuis des années, mais atteignent aujourd’hui la limite de leur capacité de résistance mécanique. Ce fait découle des exigences de miniaturisation qui permettent de limiter le caractère invasif des interventions chirurgicales (que ce soit au niveau des outils chirurgicaux, au niveau des implants dentaires ou autres), mais qui induisent une augmentation non négligeable de la contrainte appliquée sur le matériau. Ce constat implique la nécessité de développer de nouveaux matériaux, dans le domaine du médical, afin d’éliminer les risques de rupture aux conséquences déplorables pour le patient et de proposer des dispositifs toujours plus performants et ergonomiques, utilisés avec des protocoles toujours moins invasifs.
Pour ce faire, l’objectif du projet est de développer un nouvel alliage métallique de haute résistance, adapté à des applications médicales, en se basant sur le savoir-faire développé dans les laboratoires régionaux sur les AMA (Alliages Métalliques Amorphes également appelés « verres métalliques »). Le type d’alliage qui sera développé sera donc de la famille des AMA, qui sont d’excellents candidats pour surpasser l’alliage de Titane, que ce soit en terme de propriétés mécaniques comme en terme de biocompatibilité.

Activités / CV

PARCOURS SCOLAIRE
MSc Advanced Materials: Cranfield University, Cranfield, UK (Octobre 2017 - Septembre 2018)
• Modules (6 mois) : Introduction to Material Engineering for Energy Systems, Machining, Moulding and Metrology, Composites Manufacturing for High-Performance Products, Failure of Materials and Structures, Finite Element Analysis, Material Selection, Surface and Science Engineering, General Management.
• Projet de groupe (3 mois) : Développement d’un dispositif de dessalement de l’eau pour les régions rurales arises.
• Thèse individuelle (4 mois) : Mise en place d’un nouveau système pour la production de verres métalliques via arc électrique.

Ingénieur Matériaux : Polytech Grenoble, Grenoble, FR (Septembre 2013 - Septembre 2018)
• Modules : Chimie quantique et cristallographie, thermodynamique, électrochimie, propriétés électriques, polymères, semi-conducteurs, métallurgie, mécaniques des milieux continus et fluides, matériaux frittés, céramiques, techniques de caractérisation, surface and interface, catalyse hétérogène, rhéologie, MatLab, Catia, Molflow.
• Projets annexes :
• Étude comparative d’un acier et d’un acier inoxydable duplex pour des applications en tant que matériaux de construction.
• Revue bibliographies de techniques de fabrication additive appliqués aux métaux.

STAGES ET EXPERIENCE PROFESSIONNELLE
Groupe Peugeot Société Anonyme : Poissy, FR – Ingénieur production/Lean manufacturing (Mai 2017 - Juillet 2017)
Intégration d’un groupe projet en charge de la mise en production d’un nouveau véhicule du segment premium.
• Rééquilibrage de la ligne de production : Application des principes du Lean management pour augmenter la productivité, écriture des standards d’un cinquantaine de postes, évaluation de l’ergonomie des postes et création d’un fichier automatisé pour la coordination des travaux d’ergonomie, création d’un fichier automatisé pour le recensement de l’outillage en bord de ligne.
• Mise en place d’une ligne de production test : observation des méthodes de précédents groups projets, travail sur la maquette échelle 1:1 de la voiture pour identification de problèmes, réunion avec les sous-traitants.

Niels Bohr Institute : Copenhague, DK – Stage de laboratoire (Juin 2016 - Aout 2016)
• Analyse de l’emploi de neutrons pour l’étude de matériaux.
• Analyse du développement de porosités dans un ciment dentaire : analyse bibliographique, design d’un porte échantillon, préparation du plan d’expérience, expérimentation à l’institut Paul Scherrer (CH) sur ICON, réduction et analyse des données, rédaction d’un rapport.

A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail

mise à jour le 5 mars 2020

Université Grenoble Alpes