Aller au menu Aller au contenu
Grenoble INP
Science et ingénierie des matériaux et des procédés

Microscopie électronique en transmission : imagerie et spectroscopie

MET - Imagerie

Contact : Patricia Donnadieu

 L'équipement du SIMAP est un microscope à 300 keV (Jeol 3010-LaB6) de résolution 0.25 nm. Il permet de conduire des études de défauts et microstructures en mode conventionnel et de travailler en mode haute résolution sur des phases complexes et des systèmes simples tels que Mg et Si. Initialement dédié aux études in situ (collaboration ex-LTPCM -ex CEREM), ce microscope est équipé de plusieurs porte objet  de chauffage et de traction-chauffage (Tmax 800 °C). Il existe aussi un porte objet de traction avec double tilt fonctionnant à basse (10 K). image

Grâce à un pilotage du faisceau, une acquisition et indexation automatique des diagrammes de
diffraction (Automatic phase and orientation mapping - ASTAR), il est possible d'avoir accès à la texture locale des systèmes nanostructurés. Ce dispositif est désormais augmenté par le pilotage en précession du faisceau ce qui donne des possibilités supplémentaires en diffraction quantitative appliquée à l'identification des phases.

Quelques exemples d'études microscopiques en sciences des matériaux ...

MET - Spectroscopie

Contact : Marie Cheynet

Le laboratoire a été équipé de 1981 à 2000 d'un microscope analytique type STEM VG-HB501. Les compétences acquises en spectroscopie de pertes d'énergie des électrons à cette époque, sont aujourd'hui exploitées en travaillant sur les plateformes de microscopie avancée, implantées en France, en Europe, au Canada, ouvertes à la communauté scientifique. L'objectif des études consiste d'une part à corréler des informations chimiques et structurales locales à certains mécanismes intervenant lors des transformations de phases (précipitation continue ou discontinue, démouillage et formation de plots, ségrégations...), d'autre part à interpréter les signatures de pertes d'énergie des électrons de valence et de coeur, pour en déduire des informations sur la structure de bande, afin d'appréhender les propriétés électroniques ou optiques de nanostructures ou de nano-objets.

Quelques exemples d'études de microscopie analytique en sciences des matériaux

Rédigé par Sabine Lay

mise à jour le 20 février 2014

Instrumentation PM

Communauté Université Grenoble Alpes
×
Afin d'améliorer la qualité de ce site et le service rendu à l'utilisateur, nous utilisons des cookies de mesure d’audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à cette fin. Pour en savoir plus