Aller au menu Aller au contenu
Science et ingénierie des matériaux et des procédés

> SIMAP_Production > SIMAP_Thèses

Soutenance de Paul BUTTIN

Mis à jour le 30 août 2011
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

"Modélisation de la corrosion des alliages de zirconium par l’eau : application aux éléments de combustible nucléaire"

Le 31 août 2011 à 10h30 Amphi Jean Besson Phelma Campus Thèse menée au sein du groupe SIR en partenariat avec AREVA, sous la direction conjointe de Bernard Baroux et de Pierre Barberis, Résumé La « shadow corrosion » est un phénomène observé sur les gaines en alliages de zirconium des assemblages de combustibles dans les réacteurs nucléaires. Il consiste en l'augmentation de la corrosion sur les zones de la gaine qui sont à proximité d'autres parties de l'assemblage en Inconel. Afin d'améliorer la compréhension de ses mécanismes, des modèles numériques sont développés suivant deux axes d'études. Un premier modèle de couplage galvanique a pour but de dégager les facteurs de premier ordre. Les résultats des simulations montrent que l'intensité du courant anodique, et sa dépendance en potentiel, contrôlent le caractère local  (effet d'ombre) de ce phénomène. D'autre part, cet effet  nécessitant  un courant cathodique assez élevé révèle l'importance du pouvoir oxydant de l'électrolyte. Un deuxième modèle d'oxydation du zirconium est développé en intégrant le transport multi particules dans l'oxyde. Ce modèle, couplé aux effets d'interfaces (métal/oxyde et oxyde/électrolyte), permet de démontrer le rôle crucial de la polarisation et de l'hydrogène provenant de la dissociation de l'eau sur les cinétiques d'oxydation. A partir de ces modèles, un scénario explicatif de la shadow corrosion est élaboré suggérant l'importance de la radiolyse de l'eau.

Membre du Jury :

Bernard NORMAND (INSA Lyon), Président Roland OLTRA (Univ. de Bourgogne, Dijon), Rapporteur

Clara DESGRANGES (CEA Saclay), Rapporteur Bernard BAROUX (Grenoble INP), Directeur de thèse Pierre BARBERIS (CEZUS Ugine), Co-directeur de thèse Brahim MALKI (Grenoble INPG), Examinateur Jean-Pierre BADIALI (ENSCP, Paris), Examinateur

 


A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

mise à jour le 30 août 2011

Univ. Grenoble Alpes