Aller au menu Aller au contenu
Science et ingénierie des matériaux et des procédés

> SIMAP_Production > SIMAP_Thèses

Soutenance de Jennifer RAGANI

Mis à jour le 3 mars 2011
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In

Élaboration par co-déformation de matériaux stratifiés alliage léger/verre métallique

Le jeudi 24 février 2011 à 10h30 Amphithéâtre Craya ENSE3-site Bergès, bâtiment A-rdc, 1025 rue de la piscine domaine universitaire Saint-Martin d'Hères). Thèse réalisée au sein du groupe GPM2 du laboratoire SIMaP sous la direction de Jean-Jacques Blandin et Sébastien Gravier. Résumé Les verres métalliques sont des matériaux amorphes, présentant d'excellentes propriétés mécaniques à température ambiante (haute limite d'élasticité, large domaine élastique, dureté élevée, etc.) combinées à une grande capacité de mise en forme au-delà de leur transition vitreuse. Leur domaine d'application est cependant limité par leur relative fragilité à température ambiante. Dans l'optique d'élargir le champ d'application des verres métalliques, l'élaboration par co-déformation à chaud de multi-matériaux alliant verre métallique et alliage léger traditionnel s'avère prometteuse. Dans ce travail, nous nous sommes intéressés à la possibilité d'élaborer par co-pressage à chaud des stratifiés associant un verre métallique base-zirconium à un alliage de magnésium. L'étude des propriétés mécaniques des deux matériaux, et notamment de leur comportement à chaud, a permis de préciser les mécanismes de déformation associés et de sélectionner les conditions optimales de co-pressage. Une caractérisation structurale des matériaux avant et après mise en forme a été réalisée. Les interfaces verre métallique/alliage de magnésium ont été caractérisées, confirmant une bonne adhésion entre les deux matériaux. Des essais mécaniques spécifiques ont été mis en oeuvre pour quantifier la tenue mécanique en cisaillement des interfaces. Ces résultats ont permis de valider le procédé de co-pressage à chaud comme technique d'élaboration de multi-matériaux verre métallique / alliage léger. Membres du jury Yannick Champion (ICMPE, Paris)                          Rapporteur Jean-Marc Pelletier (MATEIS, INSA de Lyon)       Rapporteur Muriel Véron (SIMaP, Grenoble)                             Examinatrice Benoît Moevus (TiTa Creuset, Gaillard)                  Examinateur Sébastien Gravier (SIMaP, Grenoble)                       Co-directeur Jean-Jacques Blandin (SIMaP, Grenoble)                 Co-directeur
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In

mise à jour le 3 mars 2011

Univ. Grenoble Alpes