Aller au menu Aller au contenu
Science et ingénierie des matériaux et des procédés

> SIMAP_Production > SIMAP_Thèses

Soutenance de Charles Brugger

Mis à jour le 19 janvier 2009
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Mécanique des matériaux à topologie autobloquante: expériences et simulations par la méthode des éléments discrets

Le lundi 8 décembre 2008 à 14h00, dans l'amphithéatre A010 de l'ENSE3 site Ampère (anciennement ENSIEG, rue de la Houille Blanche), sur le campus de Saint Martin d'Hères.
Jury :
M. Farhang RADJAI (LMGC/Montpellier II), rapporteur.
M. Eric ANDRIEU (CIRIMAT/ENSIACET), rapporteur.
M. André ZAOUI (LIM/ENSAM), examinateur.
M. Régis BOUCHET (DMSM/ONERA), examinateur.
M. Yves BRECHET (SIMaP/Grenoble INP), directeur de thèse.
M. Marc FIVEL (SIMaP/Grenoble INP), co-directeur de thèse.
Résumé :
Les matériaux à topologie autobloquante sont des pavages périodiques 
de blocs dont la cohésion est assurée par une précontrainte latérale. 
La réponse en indentation d?assemblages constitués de blocs 
ostéomorphes en glace ainsi que de structures de blocs cubiques en plâtre a été testée pour quantifier l?influence de paramètres comme le coefficient de frottement, la précontrainte latérale ou encore la taille des blocs. Un modèle d'éléments discrets dédié à ces familles de matériaux a été développé. Les lois de contact ont été déterminées par simulations éléments finis. Les simulations d?essais d?indentation montrent qu?il existe une courbe maîtresse parabolique représentant l'ensemble des résultats expérimentaux. Le modèle numérique reproduit le comportement spécifique à ce type d'assemblage : une rigidité négative observée lors de la décharge.

A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

mise à jour le 19 janvier 2009

Univ. Grenoble Alpes